Les origines de Kumon

C’est l’amour d’un père pour son fils qui est à l’origine
de la méthode d’apprentissage Kumon.

Depuis plus d’un demi-siècle, Kumon reste fidèle à la philosophie de son fondateur Toru Kumon en donnant au plus d’enfants possible les moyens de réaliser leurs rêves.

L’histoire commence en 1954, quand la mère de Takeshi Kumon, qui est en deuxième année, trouve dans la poche de son fils un examen de mathématiques aux résultats inférieurs aux précédents. Elle décide alors d’en parler à son mari, Toru Kumon, professeur de mathématiques au secondaire. Pour remédier à la situation, celui-ci conçoit des feuilles d’exercices à l’intention de son fils.

Selon Toru Kumon, un éducateur a le devoir de favoriser l’autoapprentissage chez son élève. Au fil d’une série d’essais et d’erreurs, il a donc mis au point du matériel pédagogique qui respectait le rythme d’apprentissage de son fils et l’amenait à développer graduellement ses capacités. Si son expérience d’enseignant au secondaire lui avait appris une chose, c’est que les difficultés en mathématiques découlent souvent de problèmes de calcul. Il entreprit donc d’améliorer cette capacité chez son fils en lui fournissant des exercices axés sur son autoapprentissage. Il savait d’expérience que les vrais progrès scolaires sont le fruit de l’apprentissage autonome.

En 1955, Toru Kumon a écrit des problèmes de calcul sur une feuille de papier pour son fils Takeshi, et celle-ci est devenue la base des feuilles d’exercices Kumon. En consacrant une demi-heure par jour à ces exercices, Takeshi a commencé à progresser si vite qu’à peine quelques mois après avoir commencé la sixième année, il était déjà prêt à se frotter au calcul différentiel et intégral. Constatant sa réussite avec Takeshi, Toru Kumon a invité les enfants des environs à étudier chez lui pour leur donner une formation semblable. Tous ont alors connu une progression scolaire remarquable. Il n’en fallut pas plus pour que Toru Kumon cherche à développer le potentiel du plus grand nombre d’enfants possible. En 1958, il a décidé d’ouvrir un bureau à Osaka. D’autres centres de mathématiques ont suivi, et le nombre d’inscriptions n’a jamais cessé de croître depuis. Toru Kumon désirait faire éclore les capacités de chaque élève pour que celui-ci réussisse son secondaire par l’autoapprentissage à son propre rythme.

Chaque enfant ne demande qu’à s’épanouir. Grâce à la lecture et au calcul, il développe sa confiance à apprendre par ses propres moyens. Chez Kumon, l’enseignement est vu comme essentiel pour aider les enfants à réaliser leur plein potentiel et à atteindre leurs objectifs. Issue de l’amour d’un père pour son fils, la méthode Kumon ne souffre aucune barrière de langue, de culture ni d’histoire. Plus sa réputation se répand, plus elle attire de nouveaux élèves partout dans le monde.

Toru Kumon, le créateur de la méthode Kumon
(Photo prise vers 1955 alors qu’il enseignait à l’école secondaire Sakuranomiya)

Takeshi Kumon, le fils aîné de Toru Kumon
(Photo prise pendant sa deuxième année)

Feuilles d’exercices manuscrites de Toru Kumon à l’intention de son fils. Il s’agit de la base des actuelles feuilles d’exercices de Kumon.

Résidence d’Osaka où, de 1959 à 1962, Toru Kumon a loué une pièce abritant les bureaux de Kumon.

Toru et Teiko Kumon avec un groupe d’élèves au centre Toyonaka Uenozaka, vers 1965.

Toru Kumon donnant une conférence au Brésil en août 1994.

Toru Kumon(1914-1995)

Né dans la préfecture de Kochi, au Japon, Toru Kumon est devenu enseignant une fois diplômé de l’Université impériale d’Osaka (Faculté des sciences, Département de mathématiques). Au fil de sa carrière de 33 ans, il a enseigné les mathématiques à l’école secondaire Tosa, où il a étudié, et à l’école secondaire Sakuranomiya, à Osaka, entre autres. En 1958, il a fondé l’Institut de mathématiques d’Osaka, qu’il a converti en entreprise, le Kumon Institute of Education ltée, en 1983, pour ensuite consacrer le reste de sa vie à améliorer la méthode Kumon et à l’offrir partout dans le monde.


Ouvrages marquants :
The Secret of Kumon Math, aux éditions Kosaido, ainsi que Give It a Try – Yattemiyo et It Is Not the Child Who Is at Fault, tous deux aux éditions Kumon,
pour n’en nommer que quelques-uns.


Sites pertinents
L’Institut de recherche en éducation Kumon Toru
L’Institut de recherche en éducation Kumon Toru, d’abord un service relevant du Kumon Institute of Education en 1995, est devenu une filiale à part entière en 2000. Son mandat : transmettre et développer la philosophie de Toru Kumon. Pour ce faire, les responsables veillent à bien administrer les feuilles d’exercices et les techniques d’enseignement dans chacun des pays où l’on offre la méthode Kumon. Au fil d’enquêtes et de recherches sur l’actualité éducative, l’Institut de recherche en éducation Kumon Toru demeure essentiel pour cultiver la valeur de la méthode Kumon au sein du groupe du même nom.
Musée Toru-Kumon
Construite en 1982, la résidence de Toru Kumon a été convertie en musée en 1998. Les visiteurs ont la chance d’y admirer les premières feuilles d’exercices conçues à l’intention de Takeshi Kumon et d’y découvrir de multiples expositions pour saisir toute l’essence de la méthode Kumon et les éléments d’une éducation idéale.

À propos de Kumon